Interactions du CAC 40 avec les indices boursiers mondiaux

Le CAC 40 et ses interactions avec les indices boursiers mondiaux.

L’heure est, de manière générale, à la mondialisation.
Le vieux continent tente de s’unir pour peser, en tant que groupe uniforme homogène, sur les destinées géo-économiques du monde.

Pour se faire, à l’instar de la construction européenne, les indices boursiers européens se regroupent entre eux, voire fusionnent avec des indices étrangers pour parvenir à une évaluation au quotidien des marchés mondiaux, voire à terme, à la mise en place d’un indice boursier mondial.

Le CAC 40 n’échappe pas à la règle.

Il s’est regroupé au sein d’un collectif d’indices boursiers européens nommé Euronext , mis en place en 2000, dans la foulée de sa création le 31 décembre 2001.

Le groupe comprend aussi les bourses d’Amsterdam, de Bruxelles, de Lisbonne et les marchés dérivés anglais nommés LIFFE.
En 2006, le groupe Euronext fusionne à son tour avec le premier indice New-Yorkais nommé le NYSE.

Le groupe Euronext ainsi composé, agit comme une véritable grande entreprise-mère du domaine des marchés financiers, un peu comme une institution de tutelle des bourses qui la composent.

Il s’agit en quelque sorte de la première bourse européenne comprenant cependant un nombre restreint d’indices boursiers.

Euronext doit diffuser en permanence et en temps réel les cours de la bourse.

Euronext a aussi en charge l’établissement des cotations, la sécurité des transactions financières, l’accueil et le pilotage des sociétés introduites en bourse et désireuses de s’inscrire dans un indice précis faisant partie du groupe.

Le collectif s’occupe également de  la gestion de la relation avec les intermédiaires du marché qui interviennent sur les titres Euronext, comme par exemple les courtiers ou les banques internationales.
Es ging nicht ghostwriter bachelorarbeit mehr um die innere schönheit, sondern um das innere erleben der außenwelt.